Yaourtière : Comment l’ Utiliser ?

yaourtière 4

Si vous êtes à la recherche d’une yaourtière, venez ici.

D’apparence très simple, la yaourtière peut se révéler très complexe au niveau de l’utilisation. Or, une mauvaise utilisation de la machine peut l’endommager. Il convient alors d’avoir une idée précise du mode d’emploi de la machine ainsi que de ses composants. Voici un petit guide qui vous renseignera sur mode de fonctionnement ainsi que la manière d’utiliser votre yaourtière.

Mode de fonctionnement de la yaourtière

Le mode de fonctionnement d’une yaourtière reste le même, quel que soit le modèle acheté. Il est important de savoir que le lait utilisé pour la fabrication d’un yaourt, doit d’abord se fermenter. C’est cette fermentation qui rendra le yaourt consistant et consommable.

Les deux bactéries qui sont responsables de ce processus de fermentation ont besoin d’une chaleur suffisamment élevée pour se développer. Le lait également doit subir plusieurs processus de transformation. Et c’est là qu’intervient votre machine.

En effet, la yaourtière se chargera à votre place de toutes les étapes de transformation des ingrédients en yaourt nature. Cependant, la préparation initiale doit être faite à la main. Si vous désirez tirer tous les avantages de votre machine, il est nécessaire de bien connaître tous ses composants ainsi que leur rôle respectif.

à Voir aussi : Les 5 Meilleures Yaourtières

Les différents composants de la yaourtière

La yaourtière est composée de 03 parties qui jouent toutes un rôle important dans la fabrication du yaourt.

Le pot par exemple, est le récipient dans lequel on prépare le produit. Il sert de conducteur de chaleur et peut même aider à la conservation (fermentation) du produit. Aussi, la qualité du yaourt dépendra de ce contenant. Les pots en argile sont de bons conducteurs et conservateurs de yaourt.

Le socle chauffant est la partie sur laquelle reposent les pots. Son rôle principal est de chauffer les récipients pour cuire le yaourt. Généralement, il se met en marche par un bouton d’allumage. La température idéale pour une bonne cuisson se situe entre 40 °C et 45 °C.

Le couvercle est le dernier composant de la yaourtière. Son rôle est de maintenir la chaleur propice à la multiplication des bactéries de fermentation : streptoccocus thermophilus, lactobacillus bulgaricus. Environ 8 heures sont nécessaires pour la prolifération de ces bactéries.

A partir du moment ou vous saurez maîtriser votre machine, vous pourrez passer ensuite à la préparation.

Processus à suivre pour préparer des yaourts

Dans le recette d’un yaourt, il y a 3 ingrédients qui sont indispensables comme le sucre, le lait et un yaourt nature. Dans un premier temps, vous devez verser le lait dans un grand saladier. Ensuite vous y ajouter du sucre ou éventuellement de la stévia. Si vous ne désirez pas réaliser un yaourt simple, c’est à ce moment là que vous pourrez alors ajouter les ingrédients que vous souhaitez comme par exemple des pépites de chocolat ou des fruits.

Après avoir terminé cette étape, vous n’aurez plus qu’à mélanger les ingrédients. Vous pouvez vous équiper d’un fouet pour vous aider. Juste àprès vous passez à la cuisson de vos yaourts. Selon le modèle que vous avez, il y a un panneau de contrôle qui vous indiquera la cuisson idéale pour le type de yaourt que vous souhaitez. Choisissez le temps souhaité et il ne reste plus qu’à attendre la fin de la cuisson de vos yaourts.

à Voir aussi : Les Avantages de la Yaourtière

yaourtiere